Brexit : la Grande Bretagne envisage de devenir un paradis fiscal

UK

Le ministre britannique des Finances George Osborne prévoit en effet d’abaisser l’impôt sur les sociétés en-dessous de 15%, de manière à concurrencer l’Irlande sur son propre terrain. L’Angleterre deviendrait un sérieux paradis fiscal outre-manche.

Le Financial Times explique que le chancelier de l’Echiquier veut ainsi limiter les conséquences économiques du Brexit. George Osborne, qui espère succéder au démissionnaire David Cameron comme Premier ministre, a déclaré qu’il souhaitait bâtir une « économie super compétitive » basée sur une faible imposition des entreprises et la conquête de nouveaux marchés. Autrement dit le ministre entend pratiquer le dumping fiscal et concurrencer ainsi l’Irlande sur la question de l’impôt sur les sociétés (IS).
Baisser l’IS sous les 15 % contre 28 % depuis 2010, mènerait le Royaume-Uni au niveau des paradis fiscaux européens, au premier rend duquel l’Irlande donc, qui s’est fait une spécialité de domicilier les filiales des grands groupes en Europe (Apple, Microsoft, Google…).

Pour le ministre des Transports irlandais, l’annonce d’Osborne est « une tentative évidente » pour attirer les investisseurs et les convaincre de quitter l’Irlande. « Si le chiffre descend jusqu’à 12,5% dans le Royaume-Uni, cela serait une menace pour nous et nous devrons prendre les mesures pour nous adapter en conséquence », a dit Shane Ross, un ministre indépendant.

Les Pays-Bas aussi, qui ont une place de choix dans le cœur des multinationales grâce à leur exemption d’imposition sur la propriété intellectuelle, se sente aussi menacés. Ils ont également annoncé qu’ils allaient revoir leurs taux d’imposition pour demeurer attractifs. « C’est une chose à laquelle nous pensons au regard de l’avenir », a dit un porte-parole du ministère néerlandais des Finances. « Nous souhaitons lutter contre l’évasion fiscale mais nous devons également penser à notre climat d’investissement ».
La moyenne de taux d’imposition sur les sociétés des occidentaux est supérieure à 25 % et est de 33 % en France, 30 % en Allemagne. La Grande-Bretagne envisage dans un premier temps de passer l’IS à 17% d’ici 2020 et de poursuivre la baisse sous les 15 %.

L’Organisation pour la coopération économique et le développement (OCDE), le dit : une nouvelle baisse de la fiscalité des sociétés au Royaume-Uni aboutirait « à une économie du type de celle d’un paradis fiscal ».

HUMANITE.FR !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :