Nouvelles technologies : Londres aime ses start-ups

Image

Joanna Shields, one of Facebook’s most senior executives, is to quit the social media giant and join David Cameron’s project to create a competitor to California’s Silicon Valley in East London.

Pendant que la France se perd dans l’éternel débat autour de “faut-il (ou non) en faire plus (ou moins) pour aider les patrons à créer des entreprises (et des emplois)”, la Grande-Bretagne passe à la vitesse supérieure dans le high-tech.

Londres, déjà capitale européenne de la finance, est en passe de devenir un lieu incontournable des nouvelles technologies. Pour preuve, Joanna Shields, vice-présidente de Facebook pour l’EMEA, va désormais diriger la “Tech City Investment Organisation” (website), un organisme qui regroupe déjà près de 3000 entreprises digitales, majoritairement des Start-ups.

Shoreditch Valley

Joanna Shields, considérée comme “la personne la plus influente en Europe dans les nouvelles technos” sera là pour pousser les investisseurs étrangers à s’engager dans des sociétés innovantes autour de Shoreditch comme Google, Intel ou Cisco l’ont déjà fait. Au Sunday Telegraph, elle explique “les business qui se créent en Grande-Bretagne ont toutes les chances de rester en Grande-Bretagne. (…), Il ne faut pas les laisser partir“. Une arrivée saluée par les services du Premier Ministre David Cameron.

Londres aime ses entrepreneurs… et Paris ?

Un discours et un ton bien loin des récents clashs en France sur la fiscalité des créateurs d’entreprises. Dans le cadre du Projet de Loi de Finance 2013, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a souhaité taxer très fortement les plus-values tirées de la vente d’une entreprise. De quoi dégoûter les business-angels et autres créateurs de start-ups.

En France, le mouvement des #geonpi (les “pigeons” composés essentiellement de jeunes entrepreneurs issus de la des start-up et des entreprises high tech), a fait buzzer sur twitter et Facebook. A tel point que le gouvernement a reçu des représentants des entrepreneurs à Bercy avant de proposer des aménagements…

Mais ce qui reste de ces débats, c’est le sentiment de beaucoup d’entrepreneurs en France qu’ils ne sont pas compris, soutenus voire aimés…

Frenchinlondon

Pour créer votre société en Angleterre contactez-moi: Dominique IAKHLEF  cubink.co.uk

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :