Pourquoi David Cameron déroule le tapis rouge

Image

Souhaitant la bienvenue aux riches contribuables français victimes de la traque fiscale, le Premier ministre britannique ne plaisantait pas : 400.000 Français vivent déjà à Londres, et Outre Manche les taux d’imposition sur les entreprises ne cesseront de baisser.

Le Premier ministre David Cameron a déclaré que l’instauration d’un taux de 75 % pour la tranche supérieure de l’impôt sur le revenu sera une aubaine pour la Grande-Bretagne qui « déroulera le tapis rouge pour accueillir plus d’entreprises françaises qui paieront leurs impôts là-bas». Cette déclaration a déclenché une réponse ironique de la part du gouvernement français. Néanmoins, David Cameron a toutes les raisons de se réjouir. Il sait très bien que les Français entrepreneurs sont déjà très nombreux à franchir la Manche. Environ 400 000 Français vivent à Londres contre seulement quelques dizaines de milliers de britanniques à Paris. Et, contrairement, aux clichés, ce ne sont pas des « traders » qui travaillent à la City. Plus de 90 % d’entre eux sont des jeunes qui travaillent dans les services et chefs d’entreprises (d’ailleurs l’emploi dans la finance ne représente que 7 % du total de l’emploi en Grande-Bretagne). Malgré la crise et sans bénéficier du modèle social français, le taux de chômage en Grande-Bretagne est de 8 % contre 10 % en France. 
Plus de 2 000 entreprises françaises sont présentes au Royaume Uni et y ont créé environ 350 000 emplois. C’est 100 000 emplois de plus créés par les entreprises britanniques en France. Contrairement aux politiques français, David Cameron sait très bien que les riches français sont des chefs d’entreprise ou des potentiels investisseurs dans les entreprises britanniques. Plus de 8 Milliards d’euros sont investis par les individus dans les entreprises en croissance en Grande-Bretagne contre moins de 2 Milliards en France. C’est la raison pour laquelle lors de la dernière loi des finances, le gouvernement britannique a supprimé 55 niches fiscales mais a gardé celles concernant l’investissement dans les entreprises : avec 1 million de livres investi dans une PME, l’investisseur est couvert à 75 % sur le total de son investissement. A cela s’ajoute une exonération de l’impôt sur les plus-values pendant trois ans. De plus, le taux de l’impôt sur les sociétés passera de 26 à 23 % en 2015 contre 33 % en France. Riches entrepreneurs français, Welcome in England ! 

CONTACTEZ-NOUS
 

Article rédigé par Nicolas Lecaussin IREF le 21 Jun 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :