De plus en plus de Français souhaiteraient vivre à Londres

Image

Londres est déjà considérée comme la sixième ville de France par son nombre d’habitants. Crédits photo : Kirsty Wigglesworth/ASSOCIATED PRESS
 

Les Français sont plus nombreux à rechercher en ligne des propriétés londoniennes, notamment celles de grande valeur.

David Cameron n’a pas besoin de faire du pied aux Français. Tandis que le premier ministre britannique annonce un «tapis rouge» aux entreprises hexagonales qui souhaitent échapper à la taxe à 75% promise par François Hollande, les agences immobilières londoniennes constatent, elles, un nombre grandissant de clients français désireux de s’installer dans la capitale britannique.

Avec une communauté française qui ferait d’elle la sixième ville de France par son nombre d’habitants, Londres continue en effet d’attirer de nouveaux Français. Mais depuis quelques mois, une nouvelle tendance s’installe, selon le cabinet de conseil en immobilier britannique Knight Frank: ce sont les ultra-riches qui, comme les Italiens, les Grecs, et les Espagnols songent à un exil fiscal. Et multiplient les recherches en ligne concernant des propriétés londoniennes de grande valeur depuis le début de l’année. «Nous constatons une forte augmentation de l’intérêt des investisseurs français qui cherchent à déménager rapidement avant que la nouvelle taxe sur le revenu proposée par Hollande n’entre en vigueur», affirme ainsi Liam Bailey, directeur de la recherche en immobilier résidentiel chez Knight Frank.

Depuis janvier, les recherches de propriétés londoniennes par des Français sur le site de Knight Frank ont progressé de 32%. C’est plus que les Allemands (+16%) et les Grecs (+13%) mais moins que les Italiens(+51%), les Portugais (+48%) et les Espagnols (+63%).

+30% pour les biens valant plus de 5 millions de livres

Mais les Français se distinguent par le prix des biens recherchés. Knight Frank a enregistré une augmentation de 19% des recherches en ligne de Français intéressés par des appartements dans les quartiers les plus chers de Londres. À l’inverse, les recherches pour les mêmes propriétés par d’autres Européens se sont repliées de 9%.

Les chiffres de Knight Frank montrent même que plus le prix du logement est élevé, plus les internautes français se pressent: les recherches ont ainsi progressé de 10,9% pour les appartements vendus entre 1 million et 5 millions de livres (1,2 million à 6 millions d’euros). Elles grimpent de 30% pour les biens proposés à plus de 5 millions de livres. En revanche, les appartements à moins de 1 million de livres accusent presque le même désintérêt de la part des Français que des autres Européens…

Cependant, pour l’agence immobilière londonienne Marsh & Parsons, tous les Français désireux de déménager à Londres ne sont pas des ultra-riches: «Les recherches sur notre site en provenance de France ont augmenté d’environ 20 à 25% mais nous n’avons pas encore vu d’impact sur les ventes. Il ne s’agit pas seulement de personnes à hauts revenus qui cherchent à déménager à Londres, mais aussi de jeunes gens avec des salaires plus modestes.»

Marsh & Parsons relativise également l’impact de la taxe à 75%: «L’ouverture d’écoles françaises dans des quartiers près de Kensington et Chelsea, comme à Fulham et Chiswick, signifie que de nouveaux Français vont s’intéresser à Londres. Et pas nécessairement à cause des projets de taxation des riches en France.»

 Le Figaro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :